Présenté au NAMM 2020 et annoncé pour le printemps de cette année, LUNA, le nouveau séquenceur de chez Universal Audio est finalement sorti ce 9 mars 2020.

Il est disponible gratuitement en téléchargement pour tous les possesseurs d’une interface Apollo ou Arrow équipée du Thunderbolt 3 sur ce lien. (Attention, le logiciel n’est pas compatible avec les anciennes interfaces Apollo USB ou FireWire, malheureusement). A noter aussi que le logiciel est disponible uniquement sur Mac pour l’instant.

LUNA a été conçu et pensé pour tirer le meilleur parti de ses interfaces Thunderbolt équipées de DSP afin de pouvoir enregistrer sans aucune latence grâce notamment à sa technologie ARM (Accelerated Realtime Monitoring) et au thunderbolt 3.

Il permet désormais de rendre “ce Graal” accessible à tous les possesseurs d’une interface UAD. Ceci est plutôt révolutionnaire étant donné qu’auparavant, seul Pro Tools HD et les milliers d’euros qui vont avec permettaient d’avoir accès cette rapidité et cette simplicité d’enregistrement.

Plugins et instruments virtuels :

Après téléchargement de LUNA, vous aurez également accès à plusieurs instruments virtuels, plugins, émulations d’enregistreurs à bandes ainsi qu’une émulation des consoles analogiques Neve. Bien sûr, certains sont inclus gratuitement tandis que d’autres sont disponibles à l’essai pour une période d’une dizaine de jours.

Les plugins et instruments virtuels intégrés :

Oxide Tape Recorder

Oxide, une émulation d’enregistreur à bande

Shape

Shape est un peu comme une boite à outils où l’on peut retrouver la plupart des instruments virtuels présents dans les autres DAW. Son principe est qu’il permet d’associer jusqu’à 4 d’entre eux en même temps afin de façonner le son que vous recherchez. De nombreux presets sont également disponibles. Quant à la qualité de son des instruments virtuels, elle est à l’image de la marque, c’est à dire extrêmement bonne !

Shape l’instrument virtuel “couteau suisse” de LUNA

Instruments et extensions LUNA à l’essai

Parmi les extensions payantes, vous retrouverez “Ravel“, une émulation d’un Steinway Grand Piano enregistré dans les studios Ocean Way ainsi que le “Moog Minimoog” réalisé en collaboration avec la société Moog Music, elle-même. Vous pourrez retrouver également une émulation d’enregistreur à bande “Studer A800” ou encore une émulation de tranche de console Neve.

Cependant pour pouvoir profiter de celles-ci il va vous falloir mettre la main au portefeuille ! Voici un aperçu des tarifs de ces extensions ci-dessous.

  • Ravel : 299,00€
  • Moog Minimoog : 299,00€
  • Studer A800 Multichannel Tape Recorder : 349,00€ (en promo en ce moment à 174,00€)
  • Neve Summing : 299,00€
Studer A800, l’autre émulation d’enregistreur à bande, disponible à l’essai pendant 10 jours.

Les avantages de LUNA

LUNA promet également de nombreuses autres fonctionnalités qui pourraient vous faire réfléchir à reconsidérer ce logiciel comme un solide concurrent aux autres DAW présents sur le marché. Voici ce qu’il promet à ses nouveaux utilisateurs :

  • Premièrement, le logiciel sera gratuit pour tous les possesseurs d’interfaces apollo (mêmes les plus anciennes – Attention les anciennes interfaces USB et Firewire ne sont pas compatibles). Pour toutes les personnes qui en ont assez de payer les abonnements et mises à jour Pro Tools, cela fait déjà un solide point dans la balance.
  • Le nombre de pistes possible est illimité pour autant que votre équipement puisse suivre la cadence.
  • Un système de sauvegarde automatique a été implémenté qui fait que si votre session crash vous retrouverez votre session exactement comme vous l’avez perdue après réouverture du programme. Ce qui signifie que vous n’aurez plus jamais à enregistrer une seule fois. Il n’y a d’ailleurs pas de fonction sauvegarder dans le menu fichier. Encore plus fort, LUNA permet de revenir constamment à une version précédente de votre session en se rendant dans le menu “Files>Retry”.
  • Grâce à la sauvegarde automatique, LUNA permettra également un système de “Undo/Redo” à l’infini.
  • L’interface du logiciel a été très bien pensée et imaginée ainsi que sa “Navigation contextuelle”. Il n’y a pas de panneau d’outils dans LUNA, tout est “intuitif”. Lorsque vous approchez votre curseur d’un fichier audio dans votre fenêtre d’arrangement, les outils d’édition s’affichent automatiquement. Résultat, vous n’aurez pas besoin de passer de nouvelles heures à apprendre ce nouveau logiciel et cela vous facilitera le passage sur ce dernier.
  • Grace à l’imports AAF vous pourrez exporter les sessions en provenance de la plupart des autres DAW pour venir ensuite les importer très rapidement dans LUNA.

Autres fonctionnalités intéressantes :

  • Intégration poussée avec les interfaces Apollo : Vous pourrez contrôler toutes les fonctionnalités de votre interface directement depuis LUNA.
  • Des fonctions et algorithmes de time stretching très avancé qui sonnent d’un réalisme époustouflant (même en abaissant le tempo). Vous pourrez par exemple modifier légèrement le tempo de certaines parties de votre projet musical ( même après enregistrement analogique) et vous serrez impressionnés du réalisme de la qualité sonore.
  • Fonction de quantification midi avancées
  • Autre avantage certain pour les utilisateurs qui viendraient de Pro Tools : la plupart des raccourcis clavier sont exactement les mêmes que sur Pro Tools. Moi-même je n’ai eu aucune difficulté à trouver mes marques et ce fut un réel plaisir depuis la première utilisation.
  • Vous aurez également la possibilité de changer les paramètres d’échantillonnage en plein cours de session.

Points faibles

Même si ce que LUNA apporte en termes de nouveautés et de facilité de flux de travail est absolument génial, il y a tout de même quelques points négatifs qu’on a pu remarquer, mais qui s’excusent aussi en partie par le fait que c’est vraiment la toute première version du logiciel qui est sorti jusqu’à présent. Ceux-ci pourront et seront probablement améliorés dans les prochaines mise à jour.

  • Il n’y a pas de décompte avant enregistrement pour l’instant (Il faudra commencer l’enregistrement en mesure 1 et activer le Pre-roll pour 1 mesure).
  • Les plugins sont très chers
  • Pas de fenêtre MIDI dédiée (tout se passe dans la fenêtre d’arrangement)
  • Le logiciel est disponible uniquement sur Mac pour l’instant
  • Le logiciel est disponible uniquement en anglais pour l’instant
  • Même si le logiciel fonctionne déjà très bien, il reste encore pas mal de bug ou de crash parfois (1ère version oblige)
  • Impossible d’utiliser le logiciel sans être relié à votre interface UAD. (L’authentification se fait par celle-ci ainsi que par iLOK cloud)
  • Peu de plugins de bases disponibles gratuitement. (Vous devrez très vite mettre la main au portefeuille si vous désirez vous équiper).

Mon avis sur LUNA

La première chose qui m’a séduit dans ce nouveau logiciel est son interface que je trouve très simple mais efficace. On s’y retrouve très vite. De plus grâce aux raccourcis claviers identiques à Pro Tools, je me suis senti directement chez moi.

La seconde chose qui frappe ensuite est la qualité sonore qui est juste époustouflante sans avoir à faire beaucoup de traitement ! Cela motive et inspire à vouloir toujours faire mieux lors de vos enregistrement et de vos mix.

Je pense que Luna séduira tout particulièrement les musiciens qui apprécieront cette simplicité d’utilisation et cette capacité d’obtenir un son de très bonne qualité rapidement sans devoir beaucoup “bidouiller”.

Pour finir, j’apprécie également qu’on puisse tout faire uniquement avec une petite interface comme une Apollo Arrow où vous devez simplement brancher un cable Thunderbolt 3 car celui-ci suffit à alimenter suffisamment l’interface en électricité.

Téléchargement

Pour rappel, le logiciel est disponible sur ce lien : https://www.uaudio.fr/luna.html

Bon amusement et bonne découverte !

Pin It on Pinterest