Il y a quelques semaines étant en vacances et n’ayant pas emporté de guitare avec moi, j’ai alors décidé de me procurer un guitalélé. En effet, j’ai tout de suite été intrigué par le concept d’un mélange entre une guitare et un ukulélé. Après quelques semaines d’utilisation et de pratique, je peux maintenant vous faire part de mon expérience et des choses que j’ai remarquées avec ce fort sympathique instrument.

C’est quoi un guitalélé ?

Tout d’abord, le guitalélé est un nom assez récent qui a été donné à la guitare Requinto. Elle est un instrument qui serait originaire d’Amérique du Sud. Le mot “guitalele” serait un nom qui aurait été déposé par la marque Yamaha (d’après Wikipédia).

Le guitalélé est donc un instrument à cordes pincées dont les caractéristiques varieraient en fonction des régions d’où il serait originaire.

Avec la popularité grandissante dans les pays occidentaux ces dernières années, plusieurs autres surnoms lui auraient été attribués tels que :

  • mini-guitare
  • guitarlélé
  • guitar-ukulélé
  • guitarrita
  • guilele
  • guitarlele

Eagletone Guitarrita Naturelle

Pour ma part, j’ai opté pour un guitalélé de la marque “Eagleton” que j’ai commandé sur le site Woodbrass. Le modèle que j’ai commandé est le “Eagletone Guitarrita Naturelle“. C’est un modèle plutôt d’entrée de gamme, mais j’ai tout de suite été surpris par la qualité de son et de fabrication qu’on obtient pour cette gamme de prix (65€). J’aime beaucoup aussi le design de l’instrument notamment la finition arrondie du manche côté caisse.

Si jamais vous êtes intéressés, je vous laisse le lien sur lequel je l’ai commandé. https://www.woodbrass.com/ukuleles-guitalele-eagletone-guitarrita-naturelle-p165540.html

Guitalélé de la marque Eagletone
Eagletone Guitarrita Naturelle – Photo © Woodbrass

L’accordage du guitalélé

La Ré Sol Do Mi La (ADGCEA)

Le guitalélé est accordé une quarte plus haute que la guitare traditionnelle, c’est-à-dire 5 demi-tons (ou 5 cases). L’ordre et les intervalles entre les cordes, lui, reste exactement le même ce qui est très pratique, car on garde les mêmes positions d’accord qu’à la guitare tout en sonnant comme un ukulélé.

Cet instrument peut donc être conseillé aux débutants à la guitare car ils ne devront pas réapprendre d’autres positions d’accords.

Le son

Le son du guitalélé ressemble typiquement à celui d’un ukulélé surtout les quatre premières cordes tandis que les 2 dernières sonnent comme une guitare classique.

Niveau jeu

Caisse de résonance du guitalélé

Les barrés

La tension des cordes me parait un peu plus élevée que sur une guitare acoustique ce qui rend les barrés plus difficiles à faire sonner proprement surtout en case 1 et en case 2 un peu moins. Il faudra donc mettre plus de force dans sa main gauche ce qui est un bon exercice pour tous les guitaristes.

L’écart entre les cordes

L’espace entre les cordes est plus réduit et on le ressent surtout lorsqu’on joue en arpège à la main droite. C’est un petit peu perturbant au début et il faut quelque temps pour s’habituer afin faire sonner correctement l’instrument.

Prix

Le guitalélé est un instrument peu onéreux dont les prix se rangent parmi les mêmes que ceux des ukulélés. Vous pourrez donc en trouver à partir de 50€ et le prix devrait grimper à priori avec la qualité de l’instrument.

À noter aussi, qu’il existe des versions “folk” de l’instrument avec des cordes en métal mais vous perdrez alors le charme du son d’un ukulélé.

En résumé

En résumé, le guitalélé est une belle découverte pour moi. C’est une bonne alternative au ukulélé notamment pour les débutants. Il coute relativement peu cher et est très pratique si vous partez en voyage tout en souhaitant pouvoir continuer à gratter quelques cordes.

Pin It on Pinterest