Si vous êtes guitariste et que vous songez à acheter un ukulélé, ceci pourrait vous intéresser. Le “guitalélé”, instrument dont le nom provient de la contraction des mots “guitare” et “ukulélé”, combine les 6 cordes de la guitare avec le son du ukulélé. Voici les principales différences entre ces deux instruments afin de vous aider à faire votre choix.

Les origines

Où est né le ukulélé ?

Le ukulélé malgré les clichés est bien originaire d’Hawaii et serait une adaptation de la “Braguinha” ou “Machete” de l’île de Madère qui est une des formes du “Cavaquinho” portugais. Il serait d’ailleurs très proche du Cavaquinho qui est un instrument très populaire au Portugal. (Source : Wikipédia)

Cavaquinho Portugais – Photo © Amazon
Braguinha

D’où provient le Guitalélé

Le guitalélé n’est en fait que le nom qui a été donné par la marque Yamaha pour la guitare Requinto qui elle, est originaire d’Amérique du Sud. Plusieurs variations de cet instrument existent en fonction des différents pays tels que :

  • L’Argentine
  • La Colombie
  • Le Mexique
  • Le Paraguay
  • Le Pérou
  • La République dominicaine
  • Le Venezuela

Chacune possède des caractéristiques et des accordages propres à elles.

Poids et dimensions

Ukulélé

Il existe différentes variétés de ukulélés tels que les sopranos, les ténors ou encore les barytons, et chacun ont une taille propre à eux. Cependant, le ukulélé le plus courant est le soprano. Il mesure traditionnellement 35 cm (parfois un peu plus) et pèse un poids qui tourne autour des 700 gr.

Guitalélé

Le guitalélé mesure environ 70 cm et pèse à peu près 700 gr lui aussi.

Le guitalélé a une hauteur 2 fois plus grande que celle du ukulélé soprano c’est donc un facteur à prendre en compte si vous souhaitez voyager avec !

J’ai d’ailleurs écrit un article entièrement consacré aux guitares de voyages et alternatives qui existent. Si cela vous intéresse, le lien de l’article se trouve juste ici.

Son

Ukulélé

Le ukulélé a un son typique qui est reconnaissable instantanément. Il provient de ses cordes en nylon (elles le sont toutes en général, de nos jours), de sa petite taille ne pouvant pas produire beaucoup de graves et de son accordage assez haut.

Guitalélé

Le guitalélé a un son très ressemblant au ukulélé, c’est bien entendu pourquoi son nom lui a été attribué. Son accordage étant pratiquement identique, excepté le fait qu’il possède 2 cordes supplémentaires pouvant sortir des notes plus graves et que la quatrième corde est accordée une octave plus haut sur le ukulélé. Ses cordes sont de même constitution que celles des guitares classiques c’est-à-dire 3 cordes en nylon, pour les aigus et 3 autres cordes en nylon, elles aussi, mais entourées d’un filage rond en métal.

Certaines personnes se sont d’ailleurs déjà amusées à accorder le guitalélé en “Mi standard” comme sur une guitare traditionnelle. Le son se rapproche alors de celui d’une guitare classique de mauvaise qualité (un jouet) et il perd alors tout son charme et son intérêt.

Jeu

Accordage du ukulélé

Sol Do Mi La (GCEA)

Il existe plusieurs accordages différents pour le ukulélé, mais le plus courant est celui du “Do 6” car on obtient un accord de sixième de “Do” lorsqu’on joue les cordes à vide.

Ce qui est assez surprenant lorsqu’on joue pour la première fois avec un ukulélé c’est que la 4ème corde est aussi fine que la première corde et est accordée très haut. En effet lorsque vous jouez la 2ème case de la 4ème corde vous obtenez la même note que la 1ère corde jouée à vide.

Accordage du guitalélé

La Ré Sol Do Mi La (ADGCEA)

Le guitalélé s’accorde comme une guitare traditionnelle mais 2 tons et demi plus haut. C’est comme si vous mettiez un capo en case 5 de votre guitare. C’est d’ailleurs l’un des avantages de cet instrument. Les débutants ne doivent pas réapprendre de nouvelles positions.

Les accords ouverts

Le terme “accord ouvert” peut parfois prêter à confusion car il n’y a pas vraiment de définition fixée.

Il peut s’agir d’accords ne comportant pas de tierce ou encore, carrément, d’accordages ouverts comme l’open de Ré (DADF#AD) qui est un accordage au sein duquel 3 cordes sont accordées en “Ré”. Résultat, simplement en grattant une fois toutes les cordes vous obtenez un accord dit de “Ré ouvert”.

Il existe également le terme anglais “open chord” qui signifie les accords où certaines notes sont jouées sans qu’on appuie forcément dessus.

C’est ce dernier terme qui m’intéresse ici et que je signifie par “accord ouvert”. Ce sont les accords qui ne présentent aucun barré et qui comportent en général au moins 1 corde jouée à vide.

Les accords ouverts sur un ukulélé

Le ukulélé étant un instrument muni de moins de cordes qu’une guitare, et étant donné, que son accordage diffère de celui d’une guitare, il existe beaucoup plus de positions d’accords ouverts. Vous pouvez même obtenir des accords habituellement plus complexes comme des accords de septième assez facilement.

Pour cet article et pour plus de facilité, je vais donc me contenter d’en rester aux accords les plus simples c’est-à-dire majeurs et mineurs.

A noter aussi : sur une guitare, la note la plus grave est généralement la note qui donne le nom de l’accord. C’est ce qu’on appelle la “tonique“. Vous allez voir que sur un ukulélé ce n’est pas toujours le cas étant donné le peu de cordes, le nombre de positions qui existent est plus limité.

Sur les diagrammes suivants, la note en rouge indique la tonique. La lettre “R” signifie “Root note” c’est-à-dire “Note fondamentale” en français.

Les accords ouverts sur un ukulélé
  • On peut voir que la position de “Ré Majeur” et de “Ré Mineur” sur une guitare traditionnelle donne un Sol sur un ukulélé (même chose sur le guitalélé)
  • Le “La Majeur” et le “La Mineur” sur une guitare deviennent “Ré Majeur” et “Ré Mineur”. (excepté qu’on omet la corde de “La”, qui n’existe pas sur le ukulélé)
  • Idem pour “Mi Majeur” et “Mi Mineur” qui deviennent respectivement La Majeur et La Mineur sur le ukulélé. Si on observe bien et qu’on se le représente mentalement, on peut voir que la position à la guitare est la même, excepté que les cordes de “La” et de “Mi” ne sont pas présentent.

Les accords ouverts sur un guitalélé

Comme dit précédemment, l’un des avantages du guitalélé est qu’il ne faut réapprendre aucune position d’accord grâce à l’accordage qui est le même que sur une guitare, excepté qu’il est plus haut de 2 tons et demi.

D’un autre point de vue, l’accordage du guitalélé est exactement le même que celui du ukulélé excepté que les cordes de La et de Mi grave ne sont pas présentes et que la 4ème corde est accordée à l’octave supérieure!

En d’autres termes si vous avez un guitalélé entre les mains et que vous ne jouez qu’avec les 4 premières cordes, vous obtenez plus ou moins un ukulélé.

Les accords ouverts sont donc exactement les mêmes que sur une guitare normale outre le fait que la tonique n’est pas la même.

Vous pouvez donc soit ignorer la tonalité du morceau et jouer tout plus haut, mais ça peut parfois sonner un peu bizarre avec un tel écart de hauteur et le chanteur peut vite atteindre ses limites dans les notes les plus aiguës.

Ou alors vous décidez de transposer. Exemple: une position de Sol Majeur sur une guitare devient une position de Do Majeur sur un guitalélé.

Les accords ouverts au guitlélé
Les accords ouverts sur un guitalélé

Autres différences

Repères

Sur un ukulélé, les repères sur le manche ne sont pas exactement les mêmes que sur une guitare. En effet, le repère sur la case 9 est situé sur la case 10 et il n’y a systématiquement jamais de repère en case 3. C’est assez perturbant pour les guitaristes.

Taille du manche et espace entre les frettes

Les deux instruments étant beaucoup plus petits qu’une guitare, il faut un certain temps pour s’habituer lorsqu’on joue au niveau de la main gauche car les cases sont plus étroites. Cette différence se ressent encore plus sur le ukulélé.

Tension des cordes et barrés

La tension des cordes est plutôt légère sur un ukulélé vous n’aurez donc aucun problème à faire de barrés d’autant plus qu’il y a moins de cordes.

En revanche sur le guitalélé, les barrés sont extrêmement difficiles à faire sonner proprement en case 1 et un peu moins en case 2.

Espace entre les cordes

L’espace entre les cordes est légèrement plus petit sur le guitalélé. Résultat, on s’emmêle un peu les doigts de la main droite les premières semaines d’utilisation.

Si vous avez le projet d’acheter un guitalélé, j’ai également écrit un article consacré uniquement à mon retour d’expérience après plusieurs semaines d’utilisation du guitalélé. L’article se trouve ci-dessous.

Prix

  • Le prix d’un ukulélé soprano commence aux environs de 30-40 €
  • Le prix d’un guitalélé commence aux environs de 60 €

En résumé

Le ukulélé et le guitalélé sont deux super instruments, très faciles à transporter si vous devez partir en voyage.

Tous les deux ont un son très ressemblant c’est pourquoi le guitalélé peut être envisagé comme alternative au ukulélé, chacun ayant ses avantages et inconvénients.

Pour un débutant à la guitare, je conseillerais le guitalélé afin de ne pas trop l’embrouiller avec de nouvelles positions d’accord.

Pin It on Pinterest